Après avoir publié quelques idées de business à lancer dans le domaine du sport, il est temps de s’intéresser à ceux qui lancent des business dans le sport et plus globalement dans tous les secteurs d’activités. Vous l’aurez compris, on va parler des entrepreneurs et des chefs d’entreprises

Dans notre article du jour, on vous propose de découvrir les bienfaits du sport pour les dirigeant.es d’entreprises. Existe-t-il une différence (voir des différences) entre un entrepreneur qui pratique du sport et un autre qui n’en pratique pas ? Si oui, lesquelles ?

 

D’abord des valeurs communes:

Les liens les plus solides sont ceux qui sont fondés sur des valeurs communes (Je ne sais pas si quelqu’un l’a déjà dit une fois, mais je vous le dis quand même😄). Cette maxime est valable dans la vie comme dans le sport. 

D’abord, ce qui lie un chef d’entreprise au sport, ce sont des valeurs communes. Des valeurs de compétitivité, d’esprit d’équipe, de défi, de contrôle de soi et de maîtrise des évènements. Ces valeurs lui sont utiles autant à lui qu’à son entreprise

Ensuite, ils/elles sont de plus en plus nombreux/ses à faire du sport…

On parle souvent du sport pour les salariés et les entreprises en général, mais on porte rarement la focale sur les dirigeants d’entreprises. Pourtant, nombreux sont les chefs d’entreprises femmes ou hommes à pratiquer de plus en plus une activité physique régulière malgré leur emploi du temps surbookée. En France, en juillet 201687% des patrons de TPE pratiquaient un sport selon une étude de l’IFOP pour Fiducial révélée par le site capital.fr. Ils sont près de 3 sur 5 à pratiquer une activité physique hebdomadaire (58%). Et la moitié d’entre eux (51%) consacre au minimum deux heures par semaine à une activité physique sportive. Dans le trio de tête des activités les plus pratiquées nous avons: le footing (55%), la randonnée (46%) et la natation (33%). Au-delà de la santé (98%), le plaisir (96%) et la détente (95%) sont les principales sources de motivation pour les patrons interrogés. 

À l’approche des JO de Paris en 2024, nous sommes en droit de supposer que ce chiffre est/sera certainement en hausse. Sans oublier qu’on ne s’est pas penchés sur le cas des chefs de grandes entreprises dont certains doivent certainement pratiquer du sport. 

Bref, tous ces chiffres montrent une chose: les dirigeants d’entreprises (femmes ou hommes) pratiquent de plus en plus de sport.

 

 

Mais au fait… Pourquoi ?🧐

On a déjà évoqué dans le paragraphe précédent, les motivations de santé, de plaisir et de détente pour les chefs d’entreprises à pratiquer du sport. Mais si on pousse la réflexion plus loin, on se rend compte que le sport est aussi un outil d’apprentissage pour les chefs d’entreprises. Un apprentissage des valeurs du sport qu’ils peuvent mettre en pratique dans leur vie de chef d’entreprise. L’apprentissage à donner des coups sans en recevoir, à repousser ses limites et à faire face à l’adversité. Ainsi, le sport leur redonne goût à la compétition et améliore leur mindset. Et lorsqu’on est dirigeant, il est primordial d’avoir le bon mindset!

Au final, plaisir, bien-être physique et mental etc… Des raisons multiples de pratiquer du sport pour un chef d’entreprise !

Et ce n’est pas tout, car le sport à énormément de bienfaits pour les chefs d’entreprises.

 

Les bienfaits du sport pour les chefs d’entreprises et les entreprises elles-mêmes sont tellement nombreux que ça pourrait faire l’objet d’une thèse (oui, oui j’exagère à peine😏), et on n’a pas le temps pour. 

Avant tout, le sport permet au chef d’entreprise d’évacuer le stress. Comme en témoigne l’ex PDG de Brandalley, Cyril Andrino : “Après le cours (de Boxe, NDLR), on est vidés, rincés. Et libérés. En dix minutes, les contrariétés s’effacent et le stress est évacué”(Propos rapportés par Laurent Troude pour Management).

Moins de stress signifie forcément plus de recule et plus de rationalité dans la prise de décision. D’ailleurs c’est ce que prouve une étude d’Harmonie Mutuelle publiée en 2017, dans laquelle on montre la relation entre le bien-être du dirigeant et la santé de l’entreprise. Il est prouvé que les dirigeants qui parviennent à prendre du recul prennent de meilleures décisions pour leur entreprise.

En plus, cette étude a démontré que s’investir au boulot plus de 60 h/semaine n’est pas productif. Que le travail devient même contre productif au-delà de 60 h/semaine

En outre, faire du sport, notamment en groupe, permet de lutter contre l’isolement du chef d’entreprise. Cela peut accroître son cercle social et améliorer sa relation avec ses collaborateurs s’ils pratiquent le sport ensemble. Il peut carrément se servir du sport comme outil de management afin d’améliorer les relations humaines au sein de l’entreprise. Il peut aussi en profiter pour rencontrer de potentiels nouveaux clients dans un cadre plus détendu.

Enfin, cette étude a montré que les dirigeants qui pratiquent trois heures d’activités physiques par semaine et/ou dorment au moins six heures par nuit créent une meilleure performance économique pour leur entreprise !

En conclusion, le sport en entreprise est une très bonne chose qui se développe de plus en plus en France. Cependant, le sport pour le chef d’entreprise ou le dirigeant d’entreprise est encore mieux car ce dernier est in fine, celui qui prend toutes les décisions importantes concernant l’entreprise. Et quand le chef va, tout va…

Attends, ne pars pas si vite, Wasani a quelque chose d’important à te dire :

Nous préparons actuellement une très grosse surprise pour les chefs d’entreprises 😌

C’est dans la marmite et ça arrive bientôt !

Si c’est pas déjà fait, tu peux te créer un compte Wasani pour être tenu au courant

lorsque notre offre spéciale dirigeants sortira !